background

Randonnés

Route du Bolaños

Orographie:

Ce sentier d'Adra vers le sommet du Calar réfléchi par la Sierra de La Contraviesa qu'appartient à Las Alpujarras Bajas. Nous pouvons observer les matériels typiques de la mante enneigée de Filabres qui conforme toutes ces roches composées, principalement, par des schistes de différentes consistances.

Le Grand Rio d'Adra sert d'une limite par l'est à cette Sierra qui la sépare de celle-là de Gádor. La partie du sud, par où nous nous mouvrons, est assez abrupt avec quelques promenades profondes et multitude de ravins. La zone du Calar, comme son nom indique, est composée par des matériels sédimentaires du type de calcaire qui sont distribués au-dessus des matériels métamorphiques.


Le parcours du sentier a essayé de récupérer le vieux chemin antique à Turón qu'utilisaient les habitants de l'un et un autre village à communiquer et d'échanger des marchandises au moyen des muletiers et les malajiz (les personnes qui transportaient le poisson dans des paniers d'osier)

Arrivé la ferme de Bolaños nous entreprenons la montée par la Z. Nous passerons pour quelques ruines jusqu'à arriver à elles de la ferme du Pintao, depuis dont l'ère nous pouvons distinguer la ferme de Periano au-dessous de Los Calares. À peu nous voyons les grandes ruines de la ferme du Condado.


Près on trouve les ruines du Cercado, où l'écrivain autodidacte Enrique de Sierra Valenzuela a vécu. Dans la montée au Calar, nous pouvons voir des restes d'une antique de la chaux et quelques ruines de quelques fermes. Après la baisse nous passerons près de la ferme de l'Agujerillo del Viento. Nous continuerons de baisser en voyant quelques villages dans la zone de Romera et Los Enríquez.


La descente prolongée nous amène à passer à nouveau près de Bolaños et revenir à l'origine du sentier dans la promenade du même nom. N'oublions pas dans aucun moment la grande importance du village avec plus une histoire de la province d'Almería. Abdera a été fondé au VIIIe siècle av. J. -C. par les Phéniciens ayant été liée toujours au secteur de pêche et au monde maritime.

Télécharger la route


Route du Guainos


Ce sentier de Guainos vers l'Ermitage de la Sierra de San Isidro Le cultivateur est tournée outre fois à Guainos Bajos par Sierra de La Contraviesa que font partie des Alpujarras Bajas. Les matériels sont du complexe dénommé "alpujarride" et nous pouvons observer les matériels typiques de la mante enneigée de Filabres qui conforme toutes ces roches composées, principalement, par schistes de différentes consistances.


Le roi Grand d'Adra fait frontière par l’est avec cette Sierra, qui la sépare de celle-là de Gádor. La partie du sud, parce que nous nous mouvrons, est assez abrupt avec quelques promenades profondes et multitude des ravins. Quelques zones existent dans celles qui vannent des matériels schistes du complexe déjà mentionné de l’Alpujarra.


Description anthropique :


Le parcours du sentier a essayé de récupérer de vieux chemins usés anciennement, surtout la route de draille dénommée Colada de la Lachanza, dans deux de ses volées. Les commencements du sentier sont peuplés, puisque existent une série de constructions de moulins avec vestiges du passé de cette ville : la Maison de la Zorrera, Guainos Altos et le Moulin de Soriano. D'une grande tradition dans la zone c'est le dénommé l'Estrechura, un pas alternatif du sentier, mais quand il porte de l'eau il est impossible de passer.


Le sentier va par quelques ruines d'une architecture populaire de grande beauté. Passera près de 3 quartiers imprégnés avec le caractère traditionnel de l’Alpujarra, celui qu'encore la ville conserve : Los Pérez, La Parra y el Barranco d'Almerín.


La baisse depuis l'ermitage récupéré de San Isidro que regarde à la mer est d'une grande beauté. N'oublions pas à aucun moment la grande importance du village avec plus une histoire de la province d'Almería. Abdera a été fondé au VIIIe siècle av. J. -C. par les Phéniciens ayant été liée toujours au secteur de pêche et au monde maritime.


Télécharger la route


Route Via Ferrata dans la Estrechura du Guainos

C'est un itinéraire vertical et horizontal équipé d'un divers matériel : des clous, des agrafes, des barrages, des mains courantes, des ponts suspendus et tirolinas qui permettent le fait d'arriver avec assurance aux zones de difficile accès pour senderistas ou non des habitués à l'escalade.


Il dispose du temps de réalisation approché de 45 minutes et se compose d'un pont tibétain, un pont joli, des ponts suspendus, tirolina, deux tronçons de route ferrata, ainsi que des pendules, en étant l'une de peu de routes ferratas de la province qui dispose de ce système. De plus elle trouve signalisée et d'un accès facile.


Télécharger la route


Le sentier Bleu San Nicolas

Un sentier qui commence sur la plage du même nom, ayant 913 mètres de longueur, avec une basse difficulté et qui parcourt à travers de la promenade maritime deux plages récompensées avec un drapeau bleu et " Q de la qualité Touristique ", comme ce sont les plages de Sain Nicolas et du Censo, en finissant le parcours sur cette dernière plage, dans le point connu comme " Camino Roto". Le sentier Bleu San Nicolas, il a une durée approximative de 20 minutes.


Les valeurs naturelles propres du sentier correspondent avec ceux-là de l'habitat caractéristique de la rive de la mer Méditerranée, avec un profil doux côtier, formé par des grandes plages en sables fins de couleur grise et des grèves. Le sentier a pour un objectif principal promouvoir le développement durable des zones littorales au moyen de l'accomplissement de quelques critères de qualité qui garantissent la préservation et les améliorations des conditions environnementales existantes, la sécurité et la facilité d'usage pour les visiteurs et une gestion intégrée et cohérente des valeurs naturelles, historiques, culturelles et ethnographiques qui conforment le patrimoine littoral.


Route des Moulins

Télécharger la route


Route des Sucriers

Télécharger la route


Route Maisons Seigneuriaux

La richesse économique que quelques familles ont atteinte durant le XVIII siècle a été reflétée dans le style architectonique de ses maisons. Les façades présentaient trois creux pareils. Le central était la porte. En revanche, les creux des côtés avaient des grils et formaient deux grandes fenêtres.


Sur le premier étage, les balcons avaient les tringles qui étaient en général peintes des couleurs chaudes et brillantes.


Télécharger la route


Route des trois phares

Télécharger la route


Route de l'eau

Télécharger la route


Route de Tourisme Religieux

Télécharger la route


Route des tours

Télécharger la route


Le Sentier Urbain

Le sentier urbain d’Adra, dénommé " SL À 58 ", il est un parcours par la vieille ville de cinq kilomètres et deux heures de durée, à peu près.

La place la Porte du Mar est le point de partie créée par le consistoire d’Adra pour parcourir à pied la localité.


Depuis la maison consistoriale, on marche direction à l'église de La Inmaculada Concepción passe pour la vieille Place et les maisons seigneuriales de là jusqu'à arriver à l'Ermitage du Saint-Sébastien. Depuis ce point, le visiteur arrive aux refuges antiaériens de la Guerre Civile et, finalement, visite la fonderie d'Andrés Sain. Le sentier a une difficulté cataloguée entre moyenne et baisse par ce qui peut être réalisé par n'importe quelle personne.


De plus, le Conseil municipal d'Adra a installé huit panneaux de renseignements pour orienter pendant du sentier " SL À 58 ". Chacun contient des détails de la route, des caractéristiques techniques, un plan et des données sur un parcours. Les points dans ceux qui se sont installés représentent une bonne partie du patrimoine historique et culturel d'Adra.


D'un autre côté, Vous avez la possibilité de compléter l'information qui apporte chacun des panneaux installés le long du parcours grâce à un code QR. Celui-ci sert à lier son mobile à la page Web du Conseil municipal d'Adra et à recevoir des détails chez un guide audio de chaque monument.

Télécharger la route